Franck PULCINI
Retour page précédente Retour page d'accueil de mousikos.fr Télécharger en pdf et imprimer cette page Partager sur Facebook Contacter mousikos.fr Aller page suivante
Trompette solo de l’Orchestre Symphonique de la Radio de Baden-Baden/Freiburg (SWR),
en Allemagne depuis 1995.


Franck PULCINI, trompettiste natif de Limoges, commence ses études musicales au Conservatoire National de Région de Limoges dans la classe de Gérard DUBARRY où il obtient d'abord une Médaille d’Or puis, le Prix de la Ville. Il est admis en 1983 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), dans la classe de Pierre THIBAUD, avec qui il travaille et se perfectionne durant trois ans, et en sort gratifié d’un Premier Prix à l’unanimité.

Il enchaîne ensuite les Concours Internationaux, dont il devient lauréat, parmi lesquels : Prague, Toulon, l’International Trumpet Guild, Narbonne, Osaka et Tokyo.

Franck PULCINI effectue régulièrement différentes tournées à travers le monde, au cours desquelles il se produit aussi bien en récital, qu’accompagné par les plus grands orchestres. De plus, il dispense périodiquement des cours de "Maître", mis en place par le Ministère des Affaires Etrangères.

Il occupe depuis 1995 le poste prestigieux de Trompette Solo à l’Orchestre Symphonique de la Radio de Baden-Baden/Freiburg (SWR), en Allemagne, et a obtenu plus récemment, dans le domaine de l’enseignement, le poste de Professeur de Trompette au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRD) de Mulhouse.

En ce qui concerne la musique de chambre, il est aussi membre fondateur de l’Ensemble de Cuivres "Epsilon" avec lequel il parcourt le monde depuis 25 ans, et est Directeur Artistique du Festival "Cuivres en Fête", dont le Président d’Honneur est Pierre BOULEZ. Ce festival se déroule depuis 1994, au mois d’août, à Limoges, et est devenu un rendez-vous incontournable des Cuivres dans le monde.


"C’est un peu par hasard que je suis arrivé en Allemagne, même si, depuis le CNSM de Paris (1986) cette idée me trottait dans la tête. Il a fallu que je rencontre ma future épouse (d’origine allemande) à Osaka, au Japon, à l’occasion d’un concours international de musique de chambre, afin que tous les éléments soient réunis pour un départ Outre Rhin. Dans l’ordre : achat du journal de petites annonces de places d’orchestres, "Das Orchester", achat d’une trompette si bémol à palette (système allemand), demande d’invitation (rédigée en allemand) formulée auprès du pupitre de trompette de la SWR (accompagnée d’une photo et d’un CV), un mois de travail intensif sur les traits d’orchestre et le concerto en mi bémol Majeur de Joseph Haydn, deux ou trois cours auprès de Reinhold FRIEDERICH et de Wolfgang BAUER (à l’époque, solistes au Hessicher Rundfunk à Frankfurt) pour apprendre le style, le son et la force recherchés dans les orchestres allemands, et pour terminer, le concours, un jour de forme.
Après cette réussite, une année de stage assez difficile, et, enfin, la titularisation... Depuis, ce n'est que du bonheur : un très bon orchestre, d'excellents chefs, de splendides salles de concerts, des tournées brillantes, ainsi que des collègues adorables et de merveilleuses conditions de travail. Je ne peux qu’encourager les jeunes interprètes à avoir une vision large sur le métier et à regarder avec attention ce qui se passe en dehors de nos frontières. Quant au problème de la langue, si je suis arrivé à me faire comprendre, c’est vraiment que cela se trouve à la portée de tout le monde !!!" - F.P.




Edito

Services de mousikos.fr

Editions-pays

Rédacteurs-pays

Annuaire des anciens élèves

La Gazette de la rédaction

Analyses des visites
Aujourd'hui: 0 visites
Total des visites: 93624
Pays des visiteurs du jour:

mousikos.fr sur Facebook