Les droits
Retour page précédente Retour page d'accueil de cette édition Partager sur Facebook Contacter le rédacteur de cette édition Aller page suivante
Structures officielles et articulation de la profession de musicien professionnel en Roumanie.
Les statuts des musiciens d'orchestre
  • Titular (titulaire) : musicien permanent à contrat de travail à durée indéterminée. Il ne peut pas cumuler deux emplois titulaires, mais peut librement collaborer dans d'autres orchestres.
  • Colaborator permanent (collaborateur permanent) : musicien extra permanent. Cette forme de contrat permet d'engager des musiciens réguliers mais avec des contrats à durée déterminée et des salaires nettement plus faibles que ceux des titulaires. Un collaborateur permanent n'a aucune obligation d'exclusivité.
  • Colaborator (collaborateur) : musicien extra, équivalent d'un "cachetonneur" en France, appelé selon les besoins (remplacement ou nécessité de musicien supplémentaire), rémunéré au service.
Les catégories au sein des orchestres
  • Concert maestru : premier violon solo.
  • Sef de partida : chefs d’attaque des cordes et vents solistes.
  • Tutti : tous les autres postes.
L'organisation des répétitions en orchestre
Tout d'abord il faut savoir que la limite légale générale du travail en Roumanie est fixée à 40 heures par semaine.
La majorité des orchestres ne font pas plus de 20 heures de répétition par semaine, avec 2 concerts hebdomadaire.
Selon les orchestres les services sont de 3-4 heures par jour sur 5 jours. Les orchestres d'opéra peuvent travailler 6 jours par semaine (Orchestre de l’Opéra National Roumain) et peuvent avoir des répétitions doubles (de 3-4 heures chacune).
Les organismes officiels
La CREDIDAM (Centre Roumain pour l'Administration des Droits des Artistes Interprètes), association à but non lucratif, créée en 1996, gère les droits des artistes-interprètes de tous genres, nationaux et internationaux (dont les enregistrements sont utilisés dans l'intérêt de la Roumanie). La CREDIDAM a conclu de nombreux accords internationaux bilatéraux (dont l'ADAMI et la SPEDIDAM pour la France).
Internet : www.credidam.ro [RO] [EN]
Partenaires étrangers : www.credidam.ro/cgi-bin/cdd_site/cdd.cgi?act=despre&t=parteneri_ext [RO]

L'UCMR-ADA (Union des Compositeurs et Musicologues de Roumanie - Association pour les Droits d'Auteur) est, depuis 1997, le seul organisme accrédité en Roumanie pour la gestion collective des droits d'auteur dans la musique (ses origines remontent à 1920). Des contrats de représentation réciproque pour les droits de reproduction mécanique et les droits d'exécution publique ont été signés avec des organisations similaires dans le monde entier (dont la SACEM et la SDRM pour la France). Par ailleurs, l'UCMR-ADA est membre de la CISAC et de la BIEM.
Internet : www.ucmr-ada.ro [RO] [EN]
Représentation internationale : www.ucmr-ada.ro/despre.php?page=4 [RO]


Analyses des visites
Aujourd'hui: 21 visites
Total des visites: 94457
Pays des visiteurs du jour: