Les droits
Retour page précédente Retour page d'accueil de cette édition Partager sur Facebook Contacter le rédacteur de cette édition Aller page suivante
Structures officielles et articulation de la profession de musicien professionnel en Espagne.
Les statuts des musiciens d'orchestre
  • PROFESOR INSTRUMENTISTA : il est recruté sur concours après sélection sur dossier. Il doit posséder un premier prix de conservatoire supérieur (TÍTULO) ou son équivalent international homologué. Assimilé fonctionnaire, sous CDD ou CDI suivant les orchestres, il dépend du Ministère de la culture de sa région (chaque province est autonome). Son salaire est versé sur 14 mois, auquel s'ajoute des primes d’ancienneté tous les 3 ans, des défraiements alimentaires, ainsi que des compléments pour l’entretien du matériel, les dépenses vestimentaires. Les impôts sont prélevés à la source. Il est titulaire de son poste et signe un contrat d’exclusivité avec son employeur. Il peut cachetonner dans des ensembles au nombre réduit de musiciens. Il peut également enseigner dans un conservatoire sans excéder les 10 heures par semaine.
    Dans les orchestres de la capitale et des villes les plus importantes (les capitales de province), on trouve des fonctionnaires, mais ces contrats tendent à disparaître depuis le milieu des années 1990, pour être remplacés par des CDI.

  • EXTRA : musicien assurant un remplacement dans un orchestre pour des répétitions et des concerts. Il est recruté sur audition et fait partie d’une liste de réserve. Il est sous contrat avec l’orchestre le temps de sa collaboration (une semaine, un mois ou plus).

  • INTERMITTENT : le statut d’intermittent n’existe pas en Espagne. Les “extras” ne perçoivent aucun salaire quand ils ne travaillent pas. La plupart sont professeurs de conservatoire ce qui leur assure un fixe.
  • Les catégories de musiciens d’orchestre
  • CONCERTINO : violon solo (le poste le plus important et le mieux rémunéré de l’orchestre).
  • AYUDA DE CONCERTINO : premier soliste (littéralement : aide de violon solo - il joue à côté de lui).
  • PRINCIPAL : soliste (le chef d’attaque de chaque section de cordes, de vents, de percussions ainsi que le piccolo, cor anglais, clarinette basse, contre-fagott, trombone basse, timbalier, pianiste et harpiste).
  • CO-PRINCIPAL : co-soliste (il joue à côté des solistes).
  • TUTTI : le reste des cordes et le troisième percussionniste.


  • PRINCIPAL se dit aussi SOLISTA et CO-PRINCIPAL, AYUDA DE SOLISTA dans certains orchestres.
    Les répétitions
    Elles ont lieu en général le matin. Un service dure 3 ou 4 heures, avec 30mn de pause pour 3h, ou deux fois 20mn pour 4h.

    Dans le cas de deux répétitions journalières, le temps de travail par jour varie selon les orchestres. Par exemple, il ne peut pas excéder 5h30 à l'Orchestre des Asturies, ou 7h à l’Orchestre d’Euskadi.

    Tout changement doit être annoncé deux semaines à l'avance.
    Les syndicats
  • Le syndicat Comisiones Obreras a une branche dédiée à la musique et aux arts.

    Internet : www.fsc.ccoo.es/webfscmedios/menu.do?Actualidad:Campanas:76367 [ES]

  • L’Usipa (Union de Syndicats Indépendants de la Principauté des Asturies) est le syndicat avec lequel le comité d’entreprise de l'Orchestre des Asturies (OSPA) travaille.
  • Les droits d'interprète
    Les enregistrements ne sont pas rémunérés. Par contre les musiciens peuvent percevoir des droits d’interprète en s’inscrivant à la société des artistes interprètes ou exécutants (AIE : Sociedad de los Artistas Interprétes o Ejecutantes).

    Internet : www.aie.es [ES]
    Rubrique(s) connexe(s) :
    Les rémunérations
    L'enseignement


    Analyses des visites
    Aujourd'hui: 21 visites
    Total des visites: 94457
    Pays des visiteurs du jour: