Les droits
Retour page précédente Retour page d'accueil de cette édition Partager sur Facebook Contacter le rédacteur de cette édition Aller page suivante
Structures officielles et articulation de la profession de musicien professionnel au Portugal.
Les statuts des musiciens d'orchestre
Il existe trois types de contrats.

  • Le contrat de travail à durée indéterminée

    Le musicien est recruté sur concours puis, après six mois ou un an d'essai, il est titularisé. Il n'a aucune obligation d'exclusivité. Il perçoit son salaire 14 mois/an auquel sont généralement ajoutés les droits de diffusion, l'aide vestimentaire et alimentaire, une participation aux frais d'entretien des instruments et/ou cordes et anches.

  • Le contrat de travail à durée déterminée

    Le musicien est recruté sur concours puis, après une période d'essai, il est titularisé. Il n'a pas d'obligation d'exclusivité. Son contrat est généralement de un ou deux ans renouvelables. Son salaire varie en fonction de son contrat mais ne dépasse généralement pas 12 mois/an.

  • Le contrat de prestation de service (RECIBOS VERDES)

    Ce contrat est normalement destiné au "cachetonneur" puisqu'il suppose une participation ponctuelle. Toutefois, il existe encore au Portugal des orchestres qui utilisent cette forme de contrat pour engager des musiciens réguliers. Le gouvernement est en train d'étudier une nouvelle proposition de loi visant à supprimer ces contrats, souvent illégaux, et à créer un statut d'intermittent, actuellement inexistant.
Les catégories au sein des orchestres
Comme en France, les musiciens portugais sont classés par "catégories", selon leur "place" (poste) dans l'orchestre.

  • CONCERTINO : 1er violon solo.

  • CHEFE DE NAIPE : chef de pupitre (1er hautbois solo, 1e flûte solo, 1er violoncelle solo, etc.).

  • SOLISTA A : co-soliste (cordes solo, vents solo et percussions solo jouant seconds).

  • SOLISTA B : cordes, vents et percussions jouant seconds.

  • TUTTI : cordes non solistes.
Organisation des répétitions en orchestre
Un "service" (répétition ou représentation) dure généralement 3 heures (avec une pause de 1/2h) ou 4 heures (avec 2 pauses de 20mn) selon les différents orchestres ou programmes. On n'effectue pas plus de 2 services de 3h/jour.
De plus, les changements de calendrier, heures ou jours doivent être annoncés à l'avance, un musicien pouvant être engagé ailleurs : cachetons, concerts, leçons, enregistrements, etc.
Tout ceci dépend évidemment de chaque orchestre et de son règlement interne.
Le syndicat des musiciens
Le SINDICATO DOS MUSICOS a pour but la défense des droits des musiciens travaillant au Portugal. Le réglement d'une cotisation est nécessaire pour s'assurer les services du syndicat en cas de conflits. Certains orchestres et/ou musiciens préfèrent néanmoins s'attacher les services d'un avocat pour assurer leur défense.
Les droits d'auteur, compositeur et interprète
  • La SPA (SOCIEDADE PORTUGUESA DE AUTORES), créée en 1925, est le plus ancien et plus représentatif organisme de gestion des droits d'auteurs au Portugal.

    Internet : www.spautores.pt [PT] [EN]

  • La GDA (GESTÃO DOS DIREITOS DOS ARTISTAS), créée en 1995, gère sous forme coopérative les droits des artistes.

    Internet : www.gdaie.pt [PT]
Rubrique(s) connexe(s) :
Les rémunérations
L'enseignement


Analyses des visites
Aujourd'hui: 7 visites
Total des visites: 94492
Pays des visiteurs du jour: