Les rémunérations
Retour page précédente Retour page d'accueil de cette édition Partager sur Facebook Contacter le rédacteur de cette édition Aller page suivante
Echelle approximative des salaires dans les différents emplois liés à la musique.
Il faut savoir qu'en Allemagne, les rémunérations (comme d’ailleurs le temps de travail) ne sont pas fixées au niveau national, mais sont librement déterminées par des accords de branche, négociées entre personnel et employeurs.
Les musiciens des orchestres de la Radio
Les musiciens des orchestres de la Radio Allemande sont employés et rémunérés par l’ARD : Arbeitsgemeinschaft der öffentlich-rechtlichen Rundfunkanstalten der Bundesrepublik Deutschland (Communauté de travail des établissements de radiodiffusion de droit public de la République Fédérale d’Allemagne).
Chaque grande région dispose de son propre office de radiodiffusion : Bayerischer Rundfunk (BR - Radio bavaroise), Hessischer Rundfunk (HR - Radio de Hesse), Mitteldeutscher Rundfunk (MDR - Radio de l'Allemagne centrale), Norddeutscher Rundfunk (NDR - Radio de l'Allemagne du Nord), Rundfunk Berlin-Brandenburg (RBB - Radio Berlin-Brandebourg), Radio Bremen (RB - Radio de Brême), Saarländischer Rundfunk (SR - Radio de Sarre), Südwestrundfunk (SWR - Radio du Sud-Ouest), Westdeutscher Rundfunk (WDR - Radio de l'Allemagne de l'Ouest). La Deutsche Welle (DW), service international de diffusion de l’Allemagne, est également membre de l'ARD.
Les salaires indiqués ci-après sont en Euros et bruts.
Les charges obligatoires et les impôts sont retenus à la source (compter entre 35 et 45% de retenues sur le brut selon la situation familiale).
Les salaires sont payés sur 13 mois (dans certains orchestres sur 14 mois).
  • les enregistrements
Les droits d’enregistrement (GVL - Gesellschaft zur Verwertung von Leistungsschutzrechten) correspondent en moyenne à 1 ou 2 mois de salaires supplémentaires selon les années et le nombre d’enregistrements effectués.
  • les musiciens titulaires
La rémunération brute d’un musicien tuttiste titulaire commence aux environs de 4.500 Euros par mois.
La rémunération brute d’un soliste de 1ère catégorie titulaire commence aux environs de 5.500 Euros par mois.
Il y a 4 échelons à gravir.
Ils changent d’index tous les 8 ans environ.
  • Les musiciens au cachet/service
Un tuttiste sera rémunéré entre 250 et 350 Euros pour 2 services par jour (service continu de 4 heures 30, de 9h15 à 13h45, avec 2 pauses de 15 minutes, au SWR).
Un soliste sera rémunéré entre 300 et 500 Euros pour 2 services par jour (service continu de 4 heures 30, de 9h15 à 13h45, avec 2 pauses de 15 minutes, au SWR).

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif, les salaires fluctuant légèrement d'un orchestre et d'une région à l'autre, et en fonction des conventions de chacun.
Les musiciens des orchestres de catégorie A
Les salaires indiqués ci-après sont en Euros et bruts.
Les charges obligatoires et les impôts sont retenus à la source (compter entre 35 et 45% de retenues sur le brut selon la situation familiale).
Les salaires sont payés sur 13 mois.
  • Les musiciens titulaires
Tutti : environ 3.000 Euros (1er échelon).
Soliste : environ 4.000 Euros (1er échelon).
Le 1er échelon correspond à l'année d'essai (Probejahre), à l'issue de laquelle le musicien sera ou non titularisé, en vue d'un contrat à durée indéterminée. Il y a au total 6 échelons, gravis tous les 2 ans après l'année d'essai.

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif, les salaires fluctuant légèrement d'un orchestre et d'une région à l'autre, et en fonction des conventions de chacun.
Rubrique(s) connexe(s) :
Les droits
Les orchestres


Analyses des visites
Aujourd'hui: 23 visites
Total des visites: 94459
Pays des visiteurs du jour: